Profil actifs : salarié.e, élu.e et praticien hospitalier

Les conditions de départ à la retraite

Vous souhaitez prendre votre retraite et vous vous demandez à quel moment partir ?

Vous pouvez demander le bénéfice de votre retraite à taux plein, à taux réduit ou avec une majoration en fonction de votre âge, de votre nombre de trimestres et de votre situation personnelle.

À 65 ans ou plus (âge du taux plein "sans décote")

En fonction de votre année de naissance, vous pouvez obtenir votre retraite à taux plein :
À 65 ans ou plus, en fonction de votre année de naissance*
  • Sans condition de trimestres
  • Sans présentation préalable de votre notification de pension du régime général ou du régime agricole de la Sécurité sociale

*Consultez le tableau n°1 de correspondance entre votre année de naissance et l’âge de départ à taux plein sans décote

À 65 ans, quelle que soit votre année de naissance
  • Sans condition de trimestres
  • Sur présentation préalable de votre notification de pension du régime général ou du régime agricole de la Sécurité sociale
  • Remplir des conditions spécifiques (Avoir élevé un enfant handicapé/Être ou avoir été aidant familial…)

De 60 ans à 62 ans ou plus (âge légal)

De 60 à 62 ans ou plus, en fonction de votre année de naissance*
  • Avec condition de trimestres
  • Sur présentation de votre notification de pension à taux plein du régime général ou du régime agricole de la Sécurité sociale

*Consultez le tableau n°2 de correspondance entre votre année de naissance et l’âge légal de départ à la retraite

Aucune condition de trimestres ne vous est demandée, si vous remplissez l’une des conditions spécifiques suivantes :

  • agent reconnu pour inaptitude au travail par la Sécurité sociale
  • agent dont la pension d’invalidité est remplacée par une pension d’inaptitude
  • ancien combattant et prisonnier de guerre, titulaires d’une pension Sécurité sociale attribuée à ce titre
  • ouvrière mère de famille, bénéficiaire d’une pension de Sécurité sociale attribuée en cette qualité
  • affilié handicapé
  • agent admis à bénéficier d’une retraite anticipée au titre d’une incapacité permanente
  • affilié bénéficiant d’une retraite anticipée à taux plein au titre du compte professionnel de prévention

À 60 ans ou avant

Des départs anticipés sont possibles, sous certaines conditions.

À 60 ans ou avant, selon la situation
  • Avec condition de trimestres
  • Avec notification de pension du régime général à taux plein
  • Remplir des conditions spécifiques (salariés ayant travaillé jeunes avec une longue carrière, salariés handicapés, salarié victime de l’amiante …)

Attention : Pour en savoir plus sur vos conditions de départ à la retraite, vous devez contacter votre régime de base.

Si vous n’avez pas l’âge et/ou le nombre de trimestres nécessaires pour obtenir votre retraite à taux plein dès l’âge légal, une minoration définitive de vos droits est appliquée à votre retraite Ircantec.

Ce taux de minoration est déterminé à la date de votre demande :

  • soit en fonction de votre âge de départ à la retraite uniquement (situation 1)
  • soit en fonction de votre âge, et du nombre de trimestres acquis. Dans ce cas, c’est le coefficient le plus avantageux qui sera retenu pour calculer votre retraite Ircantec (situation 2)
Situation 1 : Vous envisagez de partir avant l’âge légal (60-62 ans en fonction de votre année de naissance) Situation 2 : Vous envisagez de partir à l’âge légal ou après (60-62 ans en fonction de votre année de naissance)

Critères de
détermination
du
taux réduit

L'âge uniquement

Critères de
détermination
du
taux réduit

- L'âge
- Le nombre de trimestres
acquis

Situation 1
  • Vous êtes né en mars 1962 et souhaitez percevoir votre retraite le 1er février janvier 2023.

  • À cette date vous aurez donc 61 ans et aurez acquis 160 trimestres.

Le départ à la retraite est prévu avant l’âge légal (62 ans) : seul le critère d’âge sera pris en compte. L’Ircantec appliquera un coefficient de 71% sur le montant brut de votre retraite.

Tableaux de synthèse des taux de minoration 

Situation 2
  • Vous êtes né en janvier 1959 et souhaitez percevoir votre retraite le 1er janvier 2021.

  • Vous aurez donc 62 ans et aurez acquis 152 trimestres.

L’Ircantec appliquera le coefficient le plus avantageux pour vous, soit dans ce cas 84.25% sur le montant brut de votre retraite.

Si la minoration vous parait trop importante, vous pouvez choisir de reporter votre départ :

  • jusqu’à obtention du nombre de trimestres nécessaire
  • ou

  • jusqu’à l’âge du taux plein sans décote ou ultérieurement

Vous bénéficierez alors de votre retraite à taux plein.

Tableaux de synthèse des taux de minoration 

Attention : Pour en savoir plus sur vos conditions de départ à la retraite, vous devez contacter votre régime de base.

En savoir plus :

Si vous continuez à travailler au-delà de l’âge légal, alors que vous avez acquis le nombre de trimestres nécessaires tous régimes de retraite confondus, le montant de votre retraite peut être majoré : c'est ce qu’on appelle la surcote.

VALEUR DU POINT


Depuis le 1er janvier 2021 :


0,48705€

Revalorisation du point retraite de l'Ircantec au 1er janvier de chaque année. Voir l'historique



Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001