politique de vote 2019-20

L'Ircantec confirme les engagements de sa politique de vote 2019

22 avr 2020
ISR
Indépendance et féminisation des conseils d’administration, soutien à la transition énergétique et écologique (TEE), rémunération socialement acceptable des dirigeants, transparence des comptes et responsabilité fiscale : ces axes orientent durablement la politique de vote de l’Ircantec. Pour preuve, le bilan des votes de 2019.

Sur l’ensemble des valeurs « actions » de l’Ircantec, le nombre des résolutions votées est passé de 16 279 en 2018 à 18 132 en 2019, soit une hausse de plus de 11 %. La part des votes effectivement exécutés a atteint un niveau proche de 100 %, contre 96 % en 2018. Ces deux indicateurs confirment l’exercice des droits de vote du régime au sein des assemblées générales des entreprises dont il détient des actions.

Chaque année, l’Ircantec établit une liste spécifique de trente sociétés (Focus list) constituée des vingt plus importantes participations, des cinq plus grands émetteurs de gaz à effet de serre et des cinq plus gros détenteurs d’actifs échoués (des réserves d’énergie fossile qui ne pourront pas être consommées si l’augmentation de la température mondiale doit être maîtrisée). Au sein des trente entreprises de la Focus list, le taux d’opposition est passé de 53,2 % en 2018 à 54 % en 2019. Les principaux motifs d’opposition ont concerné les rémunérations des dirigeants (92 % de taux d’opposition), la distribution des dividendes (93 %) ou l’approbation des comptes (51 %). Ces taux d’opposition élevés sont le signe d’une exigence forte de l’Ircantec concernant les sociétés de son portefeuille « actions ».

Autre fait marquant de l’année : le régime a de nouveau réalisé une analyse de la TEE pour quatorze entreprises considérées comme à enjeux en la matière, principalement des sociétés fortement émettrices de gaz à effet de serre. Pour sept d’entre elles, la politique n’a pas été jugée suffisamment développée, et elles ont reçu une lettre de l’Ircantec détaillant les raisons de son opposition sur certaines résolutions.

Autant de résolutions à travers lesquelles le régime souhaite encourager les entreprises vers plus de transparence, une meilleure gouvernance et une prise en compte des impacts sociaux et environnementaux dans leur stratégie.

Pour lire le Bilan 2019 des votes en assemblées générales de l’Ircantec dans son intégralité, cliquez ici

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001