Le point sur l'i - numéro 26

Le point sur l'I n°26 vient de paraître

29 déc 2020
Le Point sur l’I n°26, lettre d’information dématérialisée de l’Ircantec à l’attention des décideurs, a été diffusée ce vendredi 11 décembre, à plus de 8 800 personnes.

Ce vingt-sixième numéro du Point sur l’I est l’occasion pour Jean-Pierre Costes - président du Conseil d’administration de l’Ircantec – de s’exprimer une dernière fois, avant de passer le flambeau à son successeur qui devrait être nommé d’ici les prochaines semaines. À travers l’éditorial, il rappelle notamment les actions majeures de l’Ircantec durant ces cinq dernières années.

Ce numéro revient tout d’abord sur l’accompagnement en 2020 des élus locaux par l’Ircantec. L’Institution a en effet particulièrement œuvré en ce sens cette année, notamment lors des élections municipales, qui a naturellement conduit certains élus à ne pas se représenter et faire valoir leur droit à la retraite. L’afflux des demandes de retraites des élus a été maîtrisée et facilitée grâce à la demande unique de retraite (DUR), à disposition des élus locaux depuis le mois d’octobre.

La lettre adressée aux décideurs présente une évolution de l'Ircantec vers plus de simplicité, notamment à travers le nouveau service « demander ma réversion », effectif depuis le mois de juillet, et qui a déjà séduit le public. Il est ainsi devenu plus simple et plus rapide d’effectuer des démarches de demande unique de réversion.

Ce numéro met en avant la politique d’investissement de l’Institution :
- retour sur son usage du droit de vote en tant qu'investisseur dans les assemblées générales : pas moins de 16 000 votes ont été réalisés cette année, avec un taux d’opposition en baisse par rapport à l’année dernière (42,6%) ;
- sa politique d'investissement immobilier, récompensée d’un trophée d’argent aux IPE (Investments & Pensions Europe) Global Real Estate Awards. Ce prix a été attribué à l’Ircantec en raison de ses investissements dans des bâtiments favorisant la cohabitation intergénérationnelle, pour ses projets de revitalisation des centres urbains et pour le financement de résidences de tourisme social ;
- en rapport avec les enjeux ESG-Climat, le FIR (Forum pour l’investissement responsable) a récemment cité l’Ircantec comme cas d’étude dans ses travaux explorant les modalités d’intégration des enjeux ESG-Climat dans un processus d’allocation d’actifs.

Enfin, mention des résultats de la réévaluation de la situation financière du système de retraite présentés par le Conseil d’orientation des retraites (COR), à la demande du Premier ministre, prenant en compte les effets à long terme de la crise sanitaire.

Lire la lettre

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001