La politique de vote de l’Ircantec : le bilan 2017

19 jan 2018
ISR

En 2013, l’Ircantec a adopté une politique de vote socialement responsable. Dans le cadre de cette démarche d’investisseur responsable, définie dans sa Charte Investissement Socialement Responsable (ISR), l’Institution mène une politique d’exercice du droit de vote au sein des assemblées générales des entreprises dont elle détient des titres en action.
Aujourd’hui, l’heure est au bilan de l’année 2017.

La politique de vote menée par l’Ircantec institue un suivi particulier sur les résolutions présentées par les entreprises les plus importantes de son portefeuille. L’objectif de ce dispositif est de maintenir la conformité des votes aux valeurs de l’Ircantec.

L’Institution s’est plus particulièrement engagée sur l’indépendance et la féminisation des conseils d’administration, avec un objectif de 30% de femmes administratrices, sur le soutien à la Transition Energétique et Ecologique (TEE), sur la rémunération des dirigeants socialement tolérables, fixée à 100 fois le salaire minimum, sur la transparence des comptes et responsabilité fiscale, et sur le montant d’un dividende responsable.

Suite à cette stratégie, l’Ircantec a émis, pour l’année 2017, un vote négatif sur 76% des résolutions relatives à l’approbation du dividende et sur 83% de celles portant sur la rémunération des dirigeants.

Pour prendre connaissance du Bilan de la politique de vote 2017, cliquer ici.

Une gestion Caisse des Dépôts