Salarié

Bilan de la mandature 2009-2015

Convaincus de la responsabilité sociale et sociétale de l’Ircantec, les acteurs de la mandature 2009-2015 ont mis en oeuvre la réforme de 2008 du régime visant à le sécuriser et à préparer l’avenir avec sérénité.
 

La retraite de l'Ircantec

Comme le régime de base, la retraite complémentaire est obligatoire pour tous les salariés.

L'Ircantec est un régime par points : les cotisations sont transformées en « points de retraite ».

Il fonctionne selon le principe de la répartition : les cotisations des actifs servent à payer les pensions de retraite.

Les droits acquis seront valorisés au moment du calcul de la liquidation des droits à retraite.

Montant annuel brut de la retraite = total des points acquis x valeur du point Ircantec

Rappel de salaire pour les salariés

Exemple :

Un salarié perçoit en 2014 un rappel sur l’année 2013 . 2 situations possibles  :

  • En 2014, le salarié est toujours chez le même employeur et cotise à l’Ircantec. 

L’employeur doit prélever et verser à l'Ircantec les cotisations calculées sur l'assiette de cotisations correspondant au salaire et au rappel de salaire perçus en 2014 et aux taux de cotisations de 2014.      

En cas de décès

Sous certaines conditions, en cas de décès d’un agent relevant de l’Ircantec, les droits à retraite peuvent être transmis aux ayants droits, sous la forme d’un capital décès et/ou d’une pension de réversion et/ou d’une allocation d’orphelin.
Cette transmission n’est pas automatique, le proche du bénéficiaire de l’Ircantec décédé doit en informer le régime et faire expressément une demande de capital décès ou de pension de réversion ou d’allocation d’orphelin. 

Loisirs

A la mer, à la campagne ou à la montagne. Des réductions sont négociées pour vous !

Vous pouvez également partir en séjours tout inclus avec le programme " Séniors en vacances" de l'Agence Nationale des Chèques Vacances.

Pages

S'abonner à RSS - Salarié