Faites vos propres produits naturels pour le jardin
Pratique

Faites vos propres produits naturels pour le jardin

20 mai 2019

Inscription Newsletter

De plus en plus de personnes souhaitent arrêter d’utiliser des produits chimiques dans leur jardin.

Par respect pour l’environnement mais aussi pour leur propre santé, elles optent pour des herbicides, fongicides, parasiticides et insecticides naturels.

Qui sont les ravageurs ?

Il existe plusieurs categories de ravageurs. Il y a les hémiptères qui incluent les homoptères (pucerons, cochenilles...) et les hétéroptères. On trouve aussi les lépidoptères (chenille arpenteuse, louvette...), des  insects à métamorphose complète qui s’attaquent aux feuilles des plantes annuelles et vivaces mais aussi aux poireaux, choux et oignons. Les coléoptères, quant à eux, comptent 300 000 espèces. Il y a également les insectes à métamorphose complète qui incluent les adéphages (cicindèles, carabes...) et les polyphages (capricornes, hannetons...). On trouve aussi les hyménoptères  (fourmis...). Enfin, n’oublions pas les taupes, les araignées et les limaces.

Plantes et maladies

De nombreuses maladies peuvent  elles aussi faire du tort à vos plantations. On trouve ainsi les maladies virales, causées par des  virus. Des outils sales et des blessures de la plante peuvent en être à l’origine. Il y a également les maladies bactériennes causées par des bactéries transmises par l’eau ou, une fois de plus, des outils mal nettoyés. Enfin, il y a les maladies cryptogamiques comme l’anthracnose (due à divers champignons) ou encore le botrytis (ou « pourriture grise », causée par un champignon particulier).

Astuces pour un jardin naturel

Les produits chimiques sont souvent composés de métaux lourds (plomb, mercure...) et leur fabrication nécessite l’utilisation d’énergies non renouvelables. L’idéal ? Opter pour des alternatives naturelles. Pour fertiliser votre sol, rien de tel que le compost. Pour l’enrichir, les herbes coupées, feuilles mortes et autres déjections animales sont utiles. Les plantes couvre-sol, les pièges (filets, gouttières remplies d’eau...), les auxiliaires (animaux mangeurs d’insectes) et diverses plantes (lavande, œillets d’Inde...) peuvent aussi aider. Enfin, il existe de nombreux produits naturels à  utilizer en prévention ou en traitement curatif. Les décoctions d’absinthe, le mélange ail et paillettes de savon de Marseille,  le marc de café ou encore le purin de rhubarbe sont des exemples de traitements préventifs. Si vos plantes sont déjà attaquées, testez divers purins, l’eau de cuisson de vos  pommes de terre ou encore le  mélange savon noir et eau tiède.

2 recettes naturelles à tester !

Contre les pucerons :

Faire macérer un kilogramme d’orties dans 10 litres d’eau de pluie pendant trois jours. Diluer le purin ainsi obtenu dans 10 litres d’eau de pluie. Pulvériser sur les plantes attaquées ou les arroser avec.
Contre les limaces :

Plonger 500 grammes de feuilles fraîches de rhubarbe dans cinq litres d’eau bouillante. Porter à ébullition puis laisser  infuser 24 heures minimum. Pulvériser autour des plantes attaquées.

Plus de recettes dans l’ouvrage de Rachel Frély, Produits naturels pour le jardin à faire soi-même aux éditions Chariot d’Or.

 

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001