crechesndi
Tendances

Les crèches intergénérationnelles

6 août 2020

Inscription Newsletter

En partageant leur quotidien, petits et grands créent des liens bénéfiques aux apprentissages et au vivre ensemble.

À Tourcoing, la crèche est installée dans le jardin de l’Ehpad, à Rennes, elle occupe un étage de la résidence pour personnes âgées. Ces deux crèches du groupe Rigolo Comme La Vie ont été créées en 2012, autour du constat qu’aux deux extrémités de la vie, les besoins d’apprentissage et d’autonomie se rejoignent. La proximité des locaux et des équipes facilite l’organisation de rencontres hebdomadaires, un voisinage complice. « Certains résidents attendent l’arrivée des enfants dans le hall d’accueil » se réjouit Marie Legourd, directrice de la crèche de Rennes. Ils se croisent aussi dans les locaux tout au long de la journée. « Monsieur Pierre est la mascotte des enfants, et il est au balcon chaque matin pour les saluer » raconte Camille Leman, directrice de la crèche de Tourcoing.


Pour les ateliers entre petits et personnes âgées, le volontariat est la règle. « Il a aussi fallu fixer quelques règles, pour calmer l’enthousiasme des enfants à pousser les fauteuils roulants ou celui des seniors à distribuer des bonbons » plaisantent-elles. Mais la règle c’est aussi la spontanéité et très vite les binômes se créent pour manipuler la pâte à modeler, cuisiner ou encore jouer avec une balle. La transmission des savoirs opère, tout naturellement.

L’envie de découvrir l’autre


Les enfants adorent ce regard bienveillant et attentif qui valorise leur estime d’eux-mêmes ; ils s’inspirent de la concentration des aînés pour faire les choses calmement. « Parfois ces rencontres révèlent des traits de caractère, comme la capacité à prendre soin de l’autre en ramassant une canne, en prenant une main, en offrant une fleur cueillie dans le jardin. » De nombreux parents le rapportent : leur enfant est plus ouvert aux autres, plus curieux et plus respectueux de la différence. « Les enfants sont sans filtre, le handicap et l’apparence n’ont pas d’importance pour eux, cela facilite les relations spontanées. Et puis les enfants sont drôles et apportent une vraie bouffée d’oxygène à des seniors qui souffrent parfois de l’isolement. »

Une médecine très douce


Pour Clément, animateur de l’Ehpad des Orchidées à Tourcoing « l’enfant est le meilleur des médicaments ! Pendant ces rencontres, nos résidents oublient où ils ont mal et on les découvre autrement. Comme cette centenaire qui ne parlait plus et qui s’est mise à chanter au contact des enfants ! Notre jardin partagé fait le lien. Si les enfants sont dehors, certains résidents ont envie de sortir, ils s’habillent, ils se bougent. Toute maison de retraite devrait avoir sa crèche ! »


Même ressenti positif à la Résidence Saint-Hélier de Rennes : « Certains ne rateraient pour rien au monde ce rendez-vous et arrivent même une heure en avance. Ils ne ressentent aucun jugement de la part des enfants, ils partagent des moments gais, c’est leur petit bonheur ! Ces échanges apportent de la vie. Ils donnent une image positive, dynamique et ouverte de l’Ehpad auprès des familles » se réjouit Albane Briand, la directrice.

Pendant l’épidémie de Covid, les petits ont vite intégré l’idée de ne pas rendre malades les personnes âgées et les échanges physiques ont cessé. « Mais il se passe aussi beaucoup de choses dans les regards et les sourires. Nous savons que nous avons planté une petite graine qui fera des enfants plus tolérants à la différence, plus attentifs aux autres… les bases d’une société plus inclusive ! »

Rédactrice : Corinne Maix

Crédit photo : Arnaud Bouissou - TERRA et Rigolo Comme La Vie

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001