potagerndi
Tendances

Un potager à domicile

30 avril 2020

Inscription Newsletter

L’esprit de la nature vous appelle ? Vous aimeriez faire pousser vos propres plantes aromatiques mais vous n’avez pas la main verte ? Pensez mini-potager autonome !

C’est un concept qui nous vient de Scandinavie, né il y a une dizaine d’années. Son principe est simple : le mini potager ou potager d’intérieur autonome est équipé d’un système d’éclairage à led et d’un arrosage automatique programmable, ce qui lui donne une grande autonomie. Vous pouvez facilement planter des aromates, des mini légumes ou des fleurs comestibles ! Vous allez cultiver un mini jardin dans votre appartement, consommer vos cultures en vous assurant que ce sont des produits bio et conserver tous leurs nutriments !

À vous le basilic frais, le persil, le thym, la ciboulette ou encore la menthe que vous apprécierez toute l’année. Et pourquoi pas, pour les plus audacieux, des tomates, des radis ou encore des framboises ?

Un entretien facile

Pour commencer, il faut vous procurer un kit comprenant le bac, l’éclairage et le réservoir d’eau. Il est possible aussi d’acheter des capsules de graines, appelées également lingots, mélangées avec du terreau composé de substrat enrichi en nutriments essentiels pour la bonne croissance de vos cultures en intérieur. Vous pouvez préférer des plantes en petits pots si ces derniers ont le bon diamètre. Vous programmez l’arrosage et l’éclairage et ensuite votre potager se chargera d’arroser lui-même les plantes et de les éclairer le temps nécessaire ! L’entretien mensuel est minimal : comptez une quinzaine de minutes tous les mois jusqu’à la récolte. Certains potagers sont même équipés d’une application que vous contrôlerez depuis votre smartphone : lumière, irrigation, choix des éléments nutritifs… C’est bien utile si vous avez prévu de partir en vacances !

Selon la place dont vous disposez et le volume de plantes que vous souhaitez cultiver, vous pourrez choisir des modèles allant de 3 à 12 plantes. Tous comprennent le réservoir d’eau et l’éclairage. La différence se joue ensuite sur les fonctionnalités comme la variation automatique de l’intensité de la lumière ou la gestion du potager à distance…

Outre l’intérêt de cultiver soi-même son potager, le jardin d’intérieur est aussi un objet décoratif différent et odorant ! Son autonomie en eau et en lumière lui permet de s’adapter à toutes les pièces de votre logement, même les plus sombres : plan de travail, étagère… vous avez le choix ! Il suffit juste d’une prise électrique à proximité.

Où les trouver ?

De nombreux magasins proposent des potagers d’intérieurs : jardineries, magasins d’électroménager…, à tous les prix ! Ces derniers dépendent essentiellement des fonctionnalités proposées, notamment la gestion à distance. Si les premiers prix commencent à partir de 70 euros, il faut facilement compter 150 euros en moyenne voire plus. Attention aussi, certains potagers n’acceptent que les recharges de la même marque. Cela limite les choix de plantes.

Rédactrice : Camille Jaunet

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001