Transport
Tendances

Zoom sur les nouveaux moyens de transport

13 septembre 2019

Inscription Newsletter

Vous cherchez un moyen de transport alternatif et vous vous laisseriez bien tenter par un hoverboard ou une trottinette électrique ?

Chacun possède ses propriétés, ses avantages et inconvénients. Petit tour d’horizon :

Trottinette électrique, hoverboard, Vélo à Assistance Électrique (VAE)… Ces nouveaux moyens de locomotion sont de plus en plus nombreux en ville. Grâce à eux, il est possible de se déplacer plus rapidement qu’à pied et sans trop d’effort, sans pour autant investir dans un scooter ou une voiture ni emprunter les transports en commun.
Parmi ces alternatives, le vélo électrique. Quand vous pédalez, la batterie alimente le moteur et vous roulez plus facilement notamment face au vent ou dans les montées. Au-delà de 25 km/h ou lorsque vous cessez de pédaler, l’assistance s’arrête. Idéal pour suivre les plus jeunes en promenade ou pour reprendre une activité sportive en douceur. Le VAE pèse au moins 25 kg, mieux vaut ne pas devoir le porter ! Stationnez-le avec un antivol et à l’abri ou enlevez sa batterie pour dissuader les voleurs. Vous trouverez des VAE à partir de 500 €, et comptez 1000 € pour un modèle plus complet, compacte, pliable, pesant aux alentours de 10 kg et allant jusqu’à 30 km/h.

Quant à la trottinette électrique, elle est de plus en plus prisée. D’un simple clic au guidon, elle avance toute seule. Une solution pratique et ludique pour se déplacer en ville. Comptez entre 400 et 1300 € selon les modèles.Dans certaines villes, vous pouvez aussi emprunter ces vélos et trottinettes en libre-service.

Hoverboard, gyropode et règlementation
Autre nouveauté : l’hoverboard. L’utilisateur se tient debout dessus et appuie vers l’avant avec ses pieds pour avancer, le moteur assurant la stabilité. Gyropode et hoverboard utilisent le même type de motorisation. Mais le gyropode, contrairement à l’hoverboard, possède un guidon. Il est souvent plus facile à manier, plus puissant, plus lourd et… plus cher (environ 1300 € contre 150 € à 500 € pour un hoverboard). L’hoverboard est souvent utilisé pour s’amuser ; on peut d’ailleurs fixer un siège dessus pour en faire un kart. Des alternatives existent avec le gyroroue, une roue centrale et un repose-pied de chaque côté. Avant d’acheter, assurez-vous de la qualité du produit, de la garantie et de l’existence d’un service après-vente.


Devant la recrudescence de ces engins motorisés et par souci de sécurité, le gouvernement a créé une nouvelle catégorie dans le code de la route, avec diverses règles* applicables depuis la rentrée 2019. Parmi celles-ci, la limitation de leur vitesse à 20 km/h et, en ville, leur circulation sur les pistes et bandes cyclables et à défaut sur une route inférieure ou égale à 50 km/h. Les maires pourront appliquer des dérogations à ces règles suivant les situations.

*https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2019.06.06_dp_trottinettes_electriques.pdf

Rédacteur : Dorothée Blancheton

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001