Sommaire

En cas de décès

En cas de décès d’un agent relevant de l’Ircantec, il est important d’en informer le régime pour étudier les droits éventuels.
Sous certaines conditions, en cas de décès d’un agent relevant de l’Ircantec, les droits à retraite peuvent être transmis aux ayants droits, sous la forme d’un capital décès et/ou d’une pension de réversion et/ou d’une allocation d’orphelin.
Cette transmission n’est pas automatique, le proche du bénéficiaire de l’Ircantec décédé doit en informer le régime et faire expressément une demande de capital décès ou de pension de réversion ou d’allocation d’orphelin. 
Dès que l’Ircantec a connaissance du décès, le paiement de la pension de retraite de l’affilié décédé est suspendu.
La situation sera régularisée dans le cadre de la succession.
 

Si vous souhaitez déclarer un décès, cliquez ici.

Une gestion Caisse des Dépôts