Côte d’Opale : le joyau du nord !
Evasion

Côte d’Opale : le joyau du nord !

20 mai 2019

Inscription Newsletter

Parfois décriée en raison de son temps maussade, la Côte d’Opale, qui s’étend de Berck-sur-Mer dans le Pas-de-Calais à Braye-Dunes tout près de la frontière belge,

possède pourtant un charme certain. Coup de projecteur sur un littoral qui gagne à être connu.

Relativement peu prisée du grand public, la Côte d’Opale sait pourtant surprendre. Ce petit bout de littoral de 120 kilomètre qui borde la Manche et la mer du Nord propose en effet des paysages et des plages qui n’ont rien à envier à leurs homologues de la Côte d’Azur, du Littoral Atlantique ou du Languedoc-Roussillon. Bien au contraire. Alternant entre plages, dunes, marais, estuaires et falaises majestueuses, ses reliefs lui donnent un cachet qu’on aurait tort de sous estimer. 

Au delà de cette richesse naturelle, la Côte d’Opale offre aussi une kyrielle d’activités qui enchanteront tous les curieux. Certains se laisseront bercer sur la plage par un climat océanique vivifiant qui promet des étés frais et des hivers doux. D’autres arpenteront les sentiers de randonnée balisés de tous niveaux, pour profiter à leur rythme de la splendeur des paysages. Les plus sportif quant à eux, s’essaieront à la conduite de char à voile et à l’art du cerf-volant, et pourront profiter simplement de la beauté du spectacle qu’offre ces sports de vent. Enfin, les gastronomes dégusteront de bien alléchants plateaux de fruits de mer au bord de l’eau ou de savoureuses bières brassées dans la région. 

 Des sites naturels classés

Premiers sites de la côte d’Opale à ne pas rater : le Cap Blanc Nez et le Cap Gris Nez, dont les falaises majestueuses leur ont valu d’être classés. Labellisés Grand Site de France depuis 2011, sous l’appellation Grand Site des Deux Caps,  ils font figure de sites emblématiques du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale. C’est ici que l’on profite au mieux de la lumière laiteuse caractéristique de la région, emplie de nuances grises, vertes et bleues, qui ont inspiré au journaliste du début du XXe siècle Édouard Lévèque le surnom minéral de la côte. C’est ici aussi, que l’on peut entrevoir au loin, lorsque le soleil pointe le bout de son nez, la forme découpée des côtes anglaises.

 Des stations balnéaires familiales

À ces deux sites incontournables, s’ajoutent ensuite des stations balnéaires familiales authentiques et bien sympathiques : Le Touquet-Paris-Plage, chic et très fréquentée le week-end, Malo-les-Bains, idéale pour les balades sur sa grande digue, Wimereux et ses charmantes villas Belle Époque, Wissant et sa plage de sable blanc de 12 kilomètres… 

Et, pour ceux qui souhaiteraient compléter leur séjour par des visites plus urbaines, Dunkerque affiche avec fierté son beffroi inscrit au patrimoine de l’Unesco et son célèbre carnaval qui perdure depuis 1676. Boulogne-sur-Mer, quant à elle, mérite aussi le détour. La « capitale de la Côte d’Opale », attire en effet des touristes venus de tous les horizons pour visiter Nausicaa, l’un des plus grands aquariums publics d’Europe. Une manière de se réconforter si l’on n’a pas eu la chance de discerner pendant ses balades au bord de mer, les colonies de phoques qui ont élu domicile sur le littoral. 

 

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001