image article
Bien être

L'eau du robinet : à consommer sans modération

18 février 2022
Que doit-on penser de la qualité de l’eau du robinet ?

Pour chasser les idées reçues des inconditionnels de l’eau en bouteille comme celles des aficionados de l’eau courante, démêlons le vrai du faux.

L’eau du robinet peut être consommée en toute sécurité : VRAI

Captée dans les nappes souterraines (62 %) ou dans les eaux de surface (rivières, lacs…), l’eau du robinet ne coule pas de la même manière partout en France. Scrutée, analysée et traitée selon la qualité de la ressource, elle est tantôt filtrée et très légèrement désinfectée, tantôt dépolluée grâce à des techniques plus poussées. C’est le produit alimentaire le plus contrôlé.

L’eau du robinet est bonne pour la santé : VRAI

L’eau du robinet désaltère, lutte contre les effets de la canicule, facilite la digestion, entretient le squelette, et est riche en minéraux. Bref, notre corps en a besoin tout au long de la journée. Si l’odeur et le goût du chlore vous incommodent, laissez reposer l’eau quelques heures dans une carafe ouverte, mais n’attendez jamais d’avoir soif pour en consommer.

L’eau du robinet coûte cher : FAUX

Livrée à domicile et disponible à la demande, l’eau du robinet est un luxe… très abordable ! Cette eau d’excellente qualité coûte en réalité 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille (selon les marques). En moyenne, on estime que chaque famille française dépense 1 euro par jour pour s’approvisionner en eau potable (assainissement compris), soit le prix d’une bouteille d’eau minérale d'un litre.

L’eau du robinet est bonne pour l’environnement : VRAI

Championne des circuits courts et modèle de démarche zéro déchet, la distribution de l’eau du robinet n’exige pas de mise en bouteille, ne nécessite aucun emballage plastique et se joue du transport. La neutralité de son empreinte carbone est inégalable !

La qualité de l’eau est notre bien commun.

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001