Photo d'un senior écrivant sur son smartphone depuis sa maison
Pratique

Arnaques téléphoniques : ayez le réflexe Bloctel !

25 avril 2022
Face au démarchage téléphonique, l’État propose aux consommateurs de s’inscrire sur sa liste d’opposition Bloctel.

Un moyen efficace de faire le tri dans vos appels et d’éviter de tomber dans un piège à arnaques.

 

Vous aussi, vous êtes harcelés au téléphone par des sociétés qui vous proposent des travaux d’isolation, des assurances ou des abonnements téléphoniques ? Pour contrer ce démarchage intempestif et vous protéger d’éventuelles arnaques, inscrivez-vous sur Bloctel ! Lancé en 2016 par les pouvoirs publics, ce service gratuit vous permet de vous inscrire sur une liste d’opposition (une sorte de liste rouge nouvelle génération).

S’inscrire en deux clics

Concrètement, il vous suffit d’inscrire votre numéro privé (jusqu’à dix numéros fixes ou mobiles) sur le portail officiel Bloctel.gouv.fr, ou par courrier (à Worldline – Service Bloctel, CS 61311, 41013 BLOIS Cedex). Il vous faudra patienter jusqu’à 30 jours maximum pour que votre inscription soit effective. Le temps pour les entreprises de purger leur liste de démarchage.

Sachez que cette protection n’a rien de définitif. Auparavant, les numéros indiqués étaient protégés pour une durée de trois ans, au terme de laquelle les consommateurs devaient penser à renouveler leur inscription. Depuis le 1er janvier 2022, une petite amélioration a été apportée.

Désormais, toute nouvelle inscription est automatiquement renouvelée à l’issue de la période de trois ans, pour trois années supplémentaires. Un mail de rappel vous est envoyé peu avant la date d’échéance.

Des recours possibles

En principe, vous ne pourrez donc plus subir de prospection commerciale. En effet, en vertu de la loi du 24 juillet 2020, toute personne inscrite à Bloctel ne peut être appelée que par des opérateurs avec lesquels elle a un contrat en cours, et uniquement pour des sollicitations en lien avec l’objet de ce contrat. Dans le cas contraire, une entreprise encourt jusqu’à 375 000 euros d’amende (contre 75 000 euros pour une personne physique) si elle ne respecte pas cette liste d’opposition.

Cependant, de nombreuses entreprises font fi des normes légales et parviennent à les contourner. La prudence reste de mise lorsque vous répondez à l’un de ces appels. Si vous êtes toujours importunés, vous avez la possibilité de signaler le numéro en question en envoyant un message par SMS au 33 700 en y précisant la mention « Spam vocal ».

Vous pouvez également reporter ces abus sur votre espace consommateur du site Bloctel. La DGCCRF* prendra en compte votre signalement et s’occupera d’enquêter sur le démarcheur. Votre téléphone mobile peut aussi vous permettre de bloquer certains numéros. Gardez toutefois à l’esprit que le démarchage téléphonique reste autorisé et légal dans de nombreux cas, comme les instituts de sondage, les associations à but non lucratif, les professionnels de fourniture de journaux, périodiques ou magazines ou encore les entreprises avec lesquelles vous avez une relation contractuelle.

* Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001