Pour garder bon pied, bon oeil !
Pratique

Pour garder bon pied, bon oeil !

20 mai 2019

Inscription Newsletter

Chez soi ou dans la rue, en bricolant ou en jardinant, les accidents de la vie courante arrivent plus vite qu’on ne pourrait l’imaginer.

Les risques de chute augmentent notamment avec l’âge et leurs conséquences peuvent être graves. Mieux vaut donc redoubler de vigilance et adopter au quotidien les bons réflexes pour rester en forme.

Chaque année, environ une personne de plus de 65 ans sur trois est victime d’une chute. La baisse de la vue, la perte de l’équilibre, l’ostéoporose, l’inactivité, la malnutrition, la maladie, le handicap mais aussi un manque d’aménagement du domicile, sont autant de facteurs susceptibles d’expliquer les chutes. En suivant quelques conseils, chacun peut, à son niveau, minimiser les risques de tomber.

Bouger, c’est essentiel

Plus vous bougez, mieux vous vous portez. Pratiquée au quotidien, l’activité physique permet d’augmenter la force musculaire, de favoriser la souplesse tout comme l’équilibre. Ce sont des atouts pour garder le pied alerte. Et il n’est jamais trop tard pour se mettre à l’exercice physique dans la mesure où il ne s’agit pas de briguer des performances sportives. Il suffit déjà d’être actif de 30 à 60 minutes par jour et les occasions de bouger sont multiples comme marcher, nager, faire du vélo ou du yoga, danser, jardiner, opter pour les escaliers plutôt que pour l’ascenseur. Toute activité a ses bienfaits. Autre possibilité, s’inscrire à l’un des nombreux ateliers Équilibre et prévention des chutes organisés pour les seniors par certaines associations comme « Siel Bleu ». Il est conseillé de se renseigner auprès de sa mairie.

Bien s’alimenter, c’est crucial

Une alimentation saine et équilibrée prévient la dénutrition et la fonte musculaire. Les besoins nutritionnels évoluent avec l’âge. Des repas riches en calcium et en protéines contribuent à préserver le capital osseux, et donc à prévenir l’ostéoporose. En effet, la fragilisation des os provoque des fractures, souvent responsables des chutes. Les aliments riches en vitamines doivent figurer au menu car ils rendent l’organisme plus fort. Toutes les études le prouvent, les bonnes habitudes alimentaires associées à une activité physique quotidienne sont l’une des clés du « bien vieillir ».

Dépister les risques chez soi

Bien souvent, certaines précautions simples suffisent à écarter du logement des risques potentiels d’accident domestique. Par exemple, veiller au bon éclairage des couloirs, des paliers et des escaliers. Pour plus de sécurité, équiper ses escaliers d’une rampe et recouvrir les marches de revêtements anti-dérapants si elles sont en bois ciré ou vitrifié. Il est aussi recommandé d’éviter les obstacles au sol qui sont propices à trébucher. Il faut donc penser à fixer au mur les fils électriques. De la même manière,poser des rubans adhésifs double face sous les tapis évite les glissades. Dans la salle de bains, il est aussi indispensable d’équiper la baignoire ou la douche de bandes antidérapantes et de barres d’appui. Enfin, les troubles visuels constituant un risque accru de chute, il est nécessaire de surveiller sa vue en consultant régulièrement un ophtalmologiste pour s’assurer qu’elle reste bonne ou que les lunettes utilisées sont toujours adaptées.

 

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001