arsenelupin_ndi
Culture

Arsène Lupin, le plus grand des gentlemen cambrioleurs

1 juin 2021

Inscription Newsletter

Après une première apparition en 1905 dans une nouvelle intitulée L’arrestation d’Arsène Lupin, le personnage créé par Maurice Leblanc...

...pour le journal Je sais tout, connut un succès immédiat. Héros de 18 romans, 39 nouvelles et 5 pièces de théâtre, personne ne peut arrêter Arsène qui multiplie désormais les apparitions à l’écran.

Antihéros de la littérature populaire

Les aventures d’Arsène Lupin ont pour cadre la Belle Époque et les Années folles. Issu de la lignée d’un général d’Empire du côté de sa mère, Arsène vient au monde en 1874 et passe son enfance dans le Pays de Caux. Son père, escroc notoire dont l’ombre bienveillante plane sur la famille, fait naître chez lui une vocation. Le petit Arsène vole son premier bijou à 6 ans. Par la suite, il apprend la médecine, le droit, la lutte japonaise, la prestidigitation et les beaux-arts. Ainsi paré à toute éventualité, le jeune anarchiste devient cambrioleur professionnel. Sa sagacité n’a alors d’égale que son goût pour le déguisement. Tour à tour prince, policier ou légionnaire, il usurpe de multiples identités pour commettre ses larcins et se taille très vite une renommée internationale.

Entre fiction et réalité

Dès 1905, il se lie d’amitié avec un certain Maurice Leblanc, qu’il charge de relater ses exploits. On lui connaît quelques ennemis tenaces (Herlock Sholmès, la Comtesse de Cagliostro ou l’inspecteur Ganimard) et de nombreuses conquêtes féminines, dont Clarisse d’Étigues, la mère de ses deux enfants. Face à l’imminence de la Grande Guerre, le cambrioleur anarchiste des débuts se mue peu à peu en détective patriote. Sportif, charmeur et railleur, le personnage séduit nombre de lecteurs, pour le plaisir desquels Maurice Leblanc n’hésite pas à mêler entre eux divers genres littéraires, ni à changer de point de vue ou de chronologie, faisant ainsi émerger une science nouvelle : la « lupinologie » (ou l’art de se lancer sur les traces de ce personnage fictif comme s’il était bien réel).

L’éternel retour

Interprété par d’illustres comédiens au cinéma, dont Robert Lamoureux, Jean-Claude Brialy et Romain Duris, Arsène Lupin est immortalisé à la télévision par Georges Descrières. Diffusée de 1971 à 1974, la série marque les esprits grâce au générique interprété par Jacques Dutronc. Personnage mythique de la littérature populaire, Arsène Lupin devient même le héros de mangas et de bandes dessinées. Le grand maître des films d’animation japonais, Hayao Myazaki, s’en inspire librement pour donner vie à Edgar de la Cambriole, personnage principal de son premier film Le Château de Cagliostro (sorti en 1979). Dans un autre style, L’Aiguille creuse (roman publié en 1909) a fait l’objet d’un feuilleton radiophonique diffusé sur France Culture en 2006.

En janvier dernier, le gentleman cambrioleur a fait l’objet d’une nouvelle adaptation pour Netflix intitulée Lupin : dans l’ombre d’Arsène. Omar Sy y tient le rôle principal, non pas celui d’Arsène Lupin, mais celui d’Assane Diop, adepte de « lupinologie », dont la vie se confond avec celle de son héros d’enfance. Le succès de cette série a contribué à relancer les ventes de romans, plus d’un siècle après la parution de la première nouvelle.

Rédactrice : Magali Migaud

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001