musee2.0_ndi.jpg
Evasion

Le musée 2.0 pour une visite augmentée

5 avril 2020

Inscription Newsletter

Projections immersives, écrans tactiles, réalité virtuelle ou augmentée… Dans les musées, le numérique est partout ! Mais côté visiteurs, quels sont ses bénéfices ?

Les écrans et les audioguides sont entrés depuis longtemps dans les musées, mais d’autres dispositifs font désormais des prouesses. En 2018, à l’atelier des Lumières (Paris, XIe), les visiteurs ont pu découvrir l’œuvre de Gustav Klimt comme jamais : grâce à 140 vidéoprojecteurs laser et une sonorisation spatialisée, les réalisations du peintre viennois se sont animées sous leurs yeux. L’effet impressionne.

Depuis octobre, la Joconde sort de son écrin de verre et se met à « nue » au musée du Louvre. Muni d’un casque de réalité virtuelle, le visiteur peut plonger dans le tableau, y repérer les craquelures et les fissures, découvrir les couleurs d’origine du portrait et même se déplacer autour de Mona Lisa pour voir son dos !

Pas là pour amuser la galerie

Si la réalité virtuelle se développe, d’autres solutions font également école. Le château de Chambord, le Palais des Papes d’Avignon, la Forteresse Royale de Chinon, le Pic du Midi… une quinzaine de sites en France ont mis sur pied une expérience en réalité augmentée. Le public peut, à l’entrée, louer une tablette tactile, et lorsqu’il pointe une œuvre, découvrir une scène vivante : l’artiste qui peint le tableau, un soir de réception dans une salle de banquet ou encore un général en pleine réflexion… Le dispositif capte l’attention des plus jeunes et peut être une belle occasion de réunir toutes les générations !

Pas envie de faire la queue ? Sur Internet, de nombreux musées et monuments proposent de déambuler virtuellement et d’en apprendre davantage sur les œuvres. C’est le cas du château de Versailles où chacun peut admirer les détails du plafond de la Galerie des Glaces... sans se tordre le cou. D’autres initiatives comme l’application CulturMoov permettent de jouer et voyager avec le patrimoine français à travers des quiz, anecdotes et vidéos… et d’effleurer du bout des doigts des pièces parfois dissimulées au public car trop fragiles pour être exposées.

Texte de Christophe Polaszek

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001