image article
Tendances

Maison autonome, ces français en quête d’indépendance énergétique

18 février 2022
Et si vous passiez de 150 litres d’eau par jour à 30, et de 6 kWh d’électricité à 1,2 ? C’est la promesse des maisons autonomes qui produisent leur propre énergie.

Une initiative écoresponsable qui séduit de plus en plus de Français.

En 2021, l’humanité a commencé à vivre à crédit à partir du 29 juillet, ayant dépensé l’ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en une année. Pour réduire leur impact environnemental et contribuer à sauver la Planète bleue, de nombreux Français changent leur mode de vie et optent pour une maison autonome. Leur credo ? Place aux énergies renouvelables !

RÉDUIRE LE GASPILLAGE DES RESSOURCES NATURELLES

Mais l’autonomie a un prix... Cela requiert tout d’abord d’installer des panneaux solaires photovoltaïques, afin de produire sa propre électricité, tandis que leur version thermique permet de chauffer le logement sans émettre de particules de CO2. Toutefois, il est nécessaire de se munir d’une ou plusieurs batteries de stockage pour conserver les kilowattheures en surplus. Autre alternative : l’éolienne, à condition de vivre dans une région suffisamment exposée au vent. En parallèle, le système de récupération et d’assainissement des eaux de pluie réduit le gaspillage et l’assèchement des nappes phréatiques. Afin d’être 100% autonomes, certains installent même des toilettes sèches et consomment la nourriture issue de leur potager. L’isolation et l’orientation de la maison sont également à prendre en considération afin de bénéficier de la chaleur naturelle. Cap sur le Sud !

Afin d’être 100 % autonomes, certains installent même des toilettes sèches et consomment la nourriture issue de leur potager.

Utile : La construction d’une maison autosuffisante ne donne pas lieu à des aides de l’État... En revanche, l’installation de panneaux solaires, si ! Par exemple, la prime à l’autoconsommation, qui oscille entre 222 et 504 € par an sur cinq ans. Des subventions locales peuvent également être versées par les collectivités. Vous souhaitez installer des panneaux solaires hybrides ou thermiques ? Renseignez-vous auprès de votre fournisseur, notamment pour savoir si vous êtes éligible à la prime énergie.

 

 

Une gestion
certifiée AFAQ ISO 9001